L'hébreu biblique
Le blog de Haïm Ouizemann

Haftarah 1er Jour Soukkot, la fête de l’Universel

וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּ

Marche des Nations à Jérusalem (15 mai 2018)

“L’universel ne s’inscrit dans le monde qu’à travers la multitude des cultures.” (Armand Abecassis)

Le texte de la haftarah[1] du premier jour de la fête de Soukkot, la fête des Cabanes, met l’accent sur le devoir des Nations qui auront survécu à la grande guerre de Gog en Magog contre Israël et Jérusalem (Zacharie 14 : 1-11) de monter à Jérusalem.

טז וְהָיָה כָּל-הַנּוֹתָר מִכָּל-הַגּוֹיִם הַבָּאִים עַל-יְרוּשָׁלִָם וְעָלוּ מִדֵּי שָׁנָה בְשָׁנָה לְהִשְׁתַּחֲוֺת לְמֶלֶךְ יְהוָה צְבָאוֹת וְלָחֹג אֶת-חַג הַסֻּכּוֹת. (זכריה יד: טז) 16 Et quiconque aura survécu, parmi tous les peuples qui seront venus contre Jérusalem, devra s’y rendre chaque année pour se prosterner devant le Roi, l’Eternel des Armées, et pour célébrer la fête des Cabanes (Zacharie 14 : 16).

L’injonction de monter à Jérusalem est si fondamentale que l’Eternel s’engage à châtier les Nations qui ne respecteraient point Sa Parole :

יז וְהָיָה אֲשֶׁר לֹא-יַעֲלֶה מֵאֵת מִשְׁפְּחוֹת הָאָרֶץ אֶל-יְרוּשָׁלִַם לְהִשְׁתַּחֲוֺת לְמֶלֶךְ יְהוָה צְבָאוֹת וְלֹא עֲלֵיהֶם יִהְיֶה הַגָּשֶׁם. יח וְאִם-מִשְׁפַּחַת מִצְרַיִם לֹא-תַעֲלֶה וְלֹא בָאָה וְלֹא עֲלֵיהֶם תִּהְיֶה הַמַּגֵּפָה אֲשֶׁר יִגֹּף יְהוָה אֶת-הַגּוֹיִם אֲשֶׁר לֹא יַעֲלוּ לָחֹג אֶת-חַג הַסֻּכּוֹת. יט זֹאת תִּהְיֶה חַטַּאת מִצְרָיִם וְחַטַּאת כָּל-הַגּוֹיִם אֲשֶׁר לֹא יַעֲלוּ לָחֹג אֶת-חַג הַסֻּכּוֹת. (זכריה יד: יז-יט)17 Et celle des familles de la terre qui n’irait pas à Jérusalem pour se prosterner devant le Roi, l’Eternel-des Armées, celle-là ne sera pas favorisée par la pluie. 18 Que si la famille d’Egypte ne monte pas ni ne vient, elle subira le fléau dont l’Eternel frappera les [autres] peuples, pour n’être pas montée lors de la fête des Tentes. 19 Telle sera la faute de l’Egypte et la faute de toutes les nations qui ne monteraient pas [à Jérusalem] lors de la fête des Tentes. (Zacharie 14 :17-19).

Quelle est la raison avancée expliquant la montée des Nations à Jérusalem ?

Le texte de la haftarah laisse comprendre que les Nations montent à Jérusalem afin de prier en faveur d’Israël pour que les pluies (Zacharie 14 : 17), source d’abondance et de prospérité, lui soient favorablement accordées. C’est alors que les pluies, en retour, seront accordées aux Nations :

י הַנֹּתֵן מָטָר עַל-פְּנֵי-אָרֶץ וְשֹׁלֵחַ מַיִם עַל-פְּנֵי חוּצוֹת. (איוב ה: י)10 Celui qui donne la pluie à la surface de la terre [d’Israël] lance des cours d’eaux dans les campagnes [des Nations] (Job 5 : 10) [Traduction inspirée de l’interprétation du verset selon Rashi].

 Cette promesse de pluie n’est point sans rappeler celle donnée à Israël sous condition de fidélité à l’Eternel :

יג וְהָיָה אִם-שָׁמֹעַ תִּשְׁמְעוּ אֶל-מִצְוֺתַי אֲשֶׁר אָנֹכִי מְצַוֶּה אֶתְכֶם הַיּוֹם לְאַהֲבָה אֶת-יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם וּלְעָבְדוֹ בְּכָל-לְבַבְכֶם וּבְכָל-נַפְשְׁכֶם. יד וְנָתַתִּי מְטַר-אַרְצְכֶם בְּעִתּוֹ יוֹרֶה וּמַלְקוֹשׁ וְאָסַפְתָּ דְגָנֶךָ וְתִירֹשְׁךָ וְיִצְהָרֶךָ. טו וְנָתַתִּי עֵשֶׂב בְּשָׂדְךָ לִבְהֶמְתֶּךָ וְאָכַלְתָּ וְשָׂבָעְתָּ.  (דברים יא: יג-טו)13 Et si vous écoutez mes ordonnances que Je vous fixe en ce jour, d’aimer l’Éternel, votre Seigneur et de le servir de tout votre cœur et de toute votre âme, 14 Alors Je donnerai à votre pays la pluie en son temps, pluie de printemps et pluie d’arrière-saison, et tu récolteras ton blé, et ton vin et ton huile. 15 Et Je ferai croître l’herbe dans ton champ pour ton bétail, et tu mangeras à satiété. (Deutéronome 11 : 13-15).

En somme, les Nations et Israël sont appelés à vivre un temps de communion par le biais de la prière responsable de la venue des pluies. Soukkot est, selon les Sages d’Israël, la fête des pluies.

La fête de Soukkot détient un très fort caractère universel, alors que les deux autres fêtes de pèlerinage à Jérusalem[2], Pessa’h (Pâques) commémorant la Libération d’Egypte et Shavouot (Pentecôte), le Don de la Torah au mont Sinaï, se caractérisent respectivement par leur dimension essentiellement nationale.

Les Nations montent à Jérusalem dans le dessein d’invoquer le Nom de l’Eternel :

ט וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל-כָּל-הָאָרֶץ בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד. (זכריה יד: ט)9 Et l’Eternel sera Roi sur toute la terre ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Unique sera Son Nom. (Zacharie 14 : 9).

Ce verset n’est point sans rappeler le «-שְׁמַע יִשְׂרָאֵל  Shema Israël, Ecoute, Israël » répété par Israël deux fois par jour, matin et soir :

ד שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד. (דברים ו: ד)4 Ecoute, Israël : l’Éternel est notre Seigneur, l’Éternel est Un ! (Deutéronome 6 : 4).

Ainsi à l’instar d’Israël, l’ensemble des Familles de la Terre reconnaîtront l’Unicité de la Divinité d’Israël, prélude à la fin de toute guerre ! Les Nations du monde, tout en gardant leur particularisme national et leur singularité culturelle, accèderont à la pleine conscience que tous les êtres sont les fils d’un même Père et parleront à l’unisson la même langue de la Paix et de l’Amour :

ט כִּי-אָז אֶהְפֹּךְ אֶל-עַמִּים שָׂפָה בְרוּרָה לִקְרֹא כֻלָּם בְּשֵׁם יְהוָה לְעָבְדוֹ שְׁכֶם אֶחָד. (צפניה ג: ט)9 Car alors Je [l’Eternel] gratifierai les peuples d’une langue claire, pour que tous ils invoquent le nom de l’Eternel et l’adorent d’un cœur unanime [Littéralement d’une même épaule]. (Tsephaniah 3 : 9).

Et de la même manière que les Nations prient en faveur d’Israël pour que les pluies arrosent et abreuvent la terre d’Israël, le peuple d’Israël a le devoir d’apporter soixante-dix taureaux au Temple (Nombres 29 : 12-38) pour la rémission des fautes commises par ces mêmes soixante-dix Nations et par là-même les protéger de la destruction.

Puissent les Nations comprendre leur vocation salvatrice et retrouver le peuple d’Israël à Jérusalem. Alors on acclamera dans la joie et l’allégresse l’avènement d’une Paix réparatrice tant attendue par tous !

ט לֹא-יָרֵעוּ וְלֹא-יַשְׁחִיתוּ בְּכָל-הַר קָדְשִׁי כִּי-מָלְאָה הָאָרֶץ דֵּעָה אֶת-יְהוָה כַּמַּיִם לַיָּם מְכַסִּים.  (ישעיהו יא: ט)9 Plus de méfaits, plus de destruction sur toute la montagne de ma sainteté ; car la terre sera pleine de la connaissance de l’Eternel, comme l’eau abonde dans le lit des mers. (Isaïe 11 : 9).

[1] Parashah du premier jour de Soukkot: Lévitique 22 : 26-23 : 44 ; Deuxième lecture de la Tora : Nombres 29 : 12-16 : Haftarah : Zacharie 14 : 1-21.

[2] Il existe trois fêtes de pèlerinage שָׁלשׁ רְגָלִים- Shalosh Regalim : Pessah, Shavouot et Soukkot.

Hag Soukkot Samea’h !

Haïm Ouizemann

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 598 autres abonnés

Quelques mots sur moi

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans l’étude et l’enseignement de la Bible. Il n’y a pas de limite à ce que la Bible prodigue comme connaissance et inspiration pour la vie.
A propos…

Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 598 autres abonnés

Archives