L'hébreu biblique
Le blog de Haïm Ouizemann

Haftarat Ki Tavo, Israël, la lumière des nations

וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּ

« L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l’amour le peut » (Martin Luther King, Wall Street Journal – 13 Novembre 1962)

La haftarat Ki Tavo[1] se caractérise par la récurrence de la racine א.וֹ.ר./ [A]. O. R. signifiant « éclairer ». Cette racine a généré le substantif אוֹר/Or (« lumière ») qui traverse l’ensemble du texte :

א קוּמִי אוֹרִי כִּי בָא אוֹרֵךְ וּכְבוֹד יְהוָה עָלַיִךְ זָרָח… ג וְהָלְכוּ גוֹיִם לְאוֹרֵךְ וּמְלָכִים לְנֹגַהּ זַרְחֵךְ. (ישעיהו ס: א; ג)1 Lève-toi, éclaire de ta lumière, car ta lumière vient, et la gloire de l’Eternel rayonne sur toi… 3 Et les peuples marcheront à ta lumière, les rois à l’éclat de ton aurore.  (Isaïe 60 : 1 ; 3).

Quelle est la nature de cette lumière et quelle en est la source ?

La haftarat Ki Tavo qui s’achève comme elle débute, par la lumière, fait mention de l’Eternel comme étant la source exclusive de la lumière qui s’étendra d’abord sur tout Israël puis ensuite sur toutes les nations :

יט לֹא-יִהְיֶה-לָּךְ עוֹד הַשֶּׁמֶשׁ לְאוֹר יוֹמָם וּלְנֹגַהּ הַיָּרֵחַ לֹא-יָאִיר לָךְ וְהָיָה-לָךְ יְהוָה לְאוֹר עוֹלָם וֵאלֹהַיִךְ לְתִפְאַרְתֵּךְ. כ לֹא-יָבוֹא עוֹד שִׁמְשֵׁךְ וִירֵחֵךְ לֹא יֵאָסֵף כִּי יְהוָה יִהְיֶה-לָּךְ לְאוֹר עוֹלָם וְשָׁלְמוּ יְמֵי אֶבְלֵךְ. (ישעיהו ס: יט-כ)19 Ce ne sera plus le soleil qui t’éclairera de sa lumière le jour, ni la lune qui te prêtera le reflet de sa lumière : l’Eternel sera pour toi une lumière éternelle, et ton Seigneur ta splendeur glorieuse. 20 Ton soleil n’aura jamais de coucher, ta lune jamais d’éclipse ; car l’Eternel sera pour toi une lumière éternelle, et c’en sera fini de tes jours de deuil. (Isaïe 60 : 19-20).

La notion de lumière traverse l’ensemble du livre d’Isaïe. La racine א.וֹ.ר./[A]. O. R. apparaît vingt-sept fois dans Isaïe, faisant de ce dernier le prophète de la lumière par excellence :

ה בֵּית יַעֲקֹב לְכוּ וְנֵלְכָה בְּאוֹר יְהוָה. (ישעיהו ב: ה)5 Maison de Jacob, allons, marchons à la lumière de l’Eternel. (Isaïe 2 : 5).

Que signifie « marcher à la lumière de l’Eternel » ?

Cette lumière est celle que renferme la Torah, la Parole divine.

כג  כִּי נֵר מִצְוָה וְתוֹרָה אוֹר וְדֶרֶךְ חַיִּים תּוֹכְחוֹת מוּסָר. (משלי ו: כג)23 Car l’injonction (divine) est une bougie, la Torah une lumière, les remontrances morales sont le chemin de vie. (Proverbes 6 : 23).

La vocation d’Israël, fidèle héritier et porteur infatigable de cette lumière, consiste à diffuser celle-ci à travers le temps et l’espace pour le bien de tous les hommes de notre Planète où agissent de nombreuses forces obscures et barbares. Le Baal Shem Tov, le fondateur du ‘Hassidisme au XVIIIe siècle, enseigne que la puissance de la lumière contre ces forces obscures est la seule capable de changer le monde !

«מְעַט מִן הָאוֹר דּוֹחֶה הַרְבֵּה מִן הַחֹשֶׁךְ»

« Un peu de lumière est capable de repousser la plus forte obscurité ».

La lumière cachée dans la Torah se révèle essentiellement dans l’accomplissement de la Justice et de l’Amour du prochain.

La haftarat Ki Tavo s’inscrit dans la continuité de la haftarah précédente, la haftarat Ki Tetsé où Jérusalem est présentée comme « une femme abandonnée », Ishah ‘Azouvah אִשָּׁה עֲזוּבָה (Isaïe 54 : 6). Cette haftarah a pour dessein de consoler le peuple d’Israël :

טו תַּחַת הֱיוֹתֵךְ עֲזוּבָה וּשְׂנוּאָה וְאֵין עוֹבֵר וְשַׂמְתִּיךְ לִגְאוֹן עוֹלָם מְשׂוֹשׂ דּוֹר וָדוֹר. (ישעיהו ס: טו)15 Délaissée que tu étais, et haïe et solitaire, je ferai de toi pour l’éternité un sujet d’orgueil, la joie des générations successives. (Isaïe 60 : 15).

Israël, appelé à remplir sa vocation de nation sainte et de peuple séparé (saint) (Exode 19 : 6) doit devenir un modèle de haute exigence morale digne d’être cité et copié par les nations :

ו אֲנִי יְהוָה קְרָאתִיךָ בְצֶדֶק וְאַחְזֵק בְּיָדֶךָ וְאֶצָּרְךָ וְאֶתֶּנְךָ לִבְרִית עָם לְאוֹר גּוֹיִם. ז לִפְקֹחַ עֵינַיִם עִוְרוֹת לְהוֹצִיא מִמַּסְגֵּר אַסִּיר מִבֵּית כֶּלֶא יֹשְׁבֵי חֹשֶׁךְ. (ישעיהו מב: ו-ז)6 “Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour la justice et je te prends par la main ; je te protège et je t’établis pour l’alliance des peuples et la lumière des nations ; 7 pour dessiller les yeux frappés de cécité, pour tirer le captif du cachot, de la prison ceux qui vivent dans les ténèbres. (Isaïe 42 : 6-7).

Les dirigeants du monde et les peuples de la Terre non seulement renonceront à faire la guerre à Israël mais viendront rendre hommage à son exemplarité éthique à Jérusalem, la Cité qu’ils reconnaîtront définitivement comme le lieu où se révèle la lumière divine :

יד וְהָלְכוּ אֵלַיִךְ שְׁחוֹחַ בְּנֵי מְעַנַּיִךְ וְהִשְׁתַּחֲווּ עַל-כַּפּוֹת רַגְלַיִךְ כָּל-מְנַאֲצָיִךְ וְקָרְאוּ לָךְ עִיר יְהוָה צִיּוֹן קְדוֹשׁ יִשְׂרָאֵל… יח לֹא-יִשָּׁמַע עוֹד חָמָס בְּאַרְצֵךְ שֹׁד וָשֶׁבֶר בִּגְבוּלָיִךְ וְקָרָאת יְשׁוּעָה חוֹמֹתַיִךְ וּשְׁעָרַיִךְ תְּהִלָּה. (ישעיהו ס: יד; יח)14 Et ils viendront à toi, tête basse, les fils de tes persécuteurs, et tous tes insulteurs se prosterneront jusqu’à la plante de tes pieds; ils t’appelleront Cité de l’Eternel, la Sion du Saint d’Israël… 18 On n’entendra plus parler de violence en ton pays, de ravages ni de ruine en ton territoire, et tu appelleras tes murs “Salut”, et tes portes “Gloire”. (Isaïe 60 : 14 ; 18).

Alors, Israël en marchant selon la Volonté divine, autrement dit en protégeant la veuve, l’orphelin et le plus démuni, rend gloire à l’Eternel face à toute l’Humanité :

כא וְעַמֵּךְ כֻּלָּם צַדִּיקִים לְעוֹלָם יִירְשׁוּ אָרֶץ נֵצֶר מטעו (מַטָּעַי) מַעֲשֵׂה יָדַי לְהִתְפָּאֵר. (ישעיהו ס: כא)21 Et ton peuple ne sera composé que de justes, qui posséderont à jamais ce pays, eux, rejeton que j’ai planté, œuvre de mes mains, dont je me fais honneur. (Isaïe 60 : 21).

L’épilogue de la haftarat Ki Tavo fait écho à la parashah du même nom au cours de laquelle l’Eternel réitère sa promesse antique envers son peuple bien-aimé, à savoir qu’Il élèvera celui-ci au-dessus de toutes les nations dès lors qu’Israël accomplira sa vocation de תִּקּוּן הָעוֹלָם Tikkoun HaOlam, de Réparation du monde. Cette élévation, loin d’être un privilège ou une quelconque supériorité, suppose qu’Israël assure ses responsabilités eu égard aux exigences morales qu’impose l’Alliance divine. Or les Nations vivent dans l’attente ardente qu’Israël réponde pleinement à sa vocation salvatrice du monde :

יז אֶת-יְהוָה הֶאֱמַרְתָּ הַיּוֹם לִהְיוֹת לְךָ לֵאלֹהִים וְלָלֶכֶת בִּדְרָכָיו וְלִשְׁמֹר חֻקָּיו וּמִצְוֺתָיו וּמִשְׁפָּטָיו וְלִשְׁמֹעַ בְּקֹלוֹ. יח וַיהוָה הֶאֱמִירְךָ הַיּוֹם לִהְיוֹת לוֹ לְעַם סְגֻלָּה כַּאֲשֶׁר דִּבֶּר-לָךְ וְלִשְׁמֹר כָּל-מִצְוֺתָיו. יט וּלְתִתְּךָ עֶלְיוֹן עַל כָּל-הַגּוֹיִם אֲשֶׁר עָשָׂה לִתְהִלָּה וּלְשֵׁם וּלְתִפְאָרֶת וְלִהְיֹתְךָ עַם-קָדֹשׁ לַיהוָה אֱלֹהֶיךָ כַּאֲשֶׁר דִּבֵּר. (דברים כו: יז-יט) 17 Tu as glorifié aujourd’hui l’Éternel, en promettant de l’adopter pour ton Seigneur, de marcher dans ses voies, d’observer ses lois, ses préceptes, ses statuts, et d’écouter sa Parole ; 18 et l’Éternel t’a glorifié à son tour en te conviant à être son peuple trésor, comme il te l’a annoncé, et à garder toutes ses injonctions. 19 Et Il veut que tu deviennes la première de toutes les nations qu’il a faites, en gloire, en renommée et en dignité ; que tu sois un peuple consacré à l’Éternel, ton Seigneur, comme il l’a déclaré.” (Deutéronome 26 : 17-19).

[1] Parashat Ki Tavo : Deutéronome 26 : 1-29 : 8 ; Haftarat Ki Tavo : Isaïe 60 : 1-22.

Shabbat shalom !

Haïm Ouizemann

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 562 autres abonnés

Quelques mots sur moi

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans l’étude et l’enseignement de la Bible. Il n’y a pas de limite à ce que la Bible prodigue comme connaissance et inspiration pour la vie.
A propos…

Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 562 autres abonnés

Archives