L'hébreu biblique
Le blog de Haïm Ouizemann

Le Roi Ezéchias dans la Bible: Mise à jour du Sceau royal d’Ezéchias

וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּ

Le sceau royal d'Ezéchias, roi de Juda, a été découvert dans les fouilles de l'Ophel sous la direction de l'archéologue Eilat Mazar.
Le sceau royal d’Ezéchias, roi de Juda, a été découvert dans les fouilles de l’Ophel sous la direction de l’archéologue Eilat Mazar. Photo: avec l’aimable permission du Dr Eilat Mazar; photo par Ouria Tadmor.

Ezéchias -bulle

Ezéchias dans la Bible. Le sceau royal d’Ezéchias, roi de Juda, a été découvert dans les fouilles de l’Ophel sous la direction de l’archéologue Eilat Mazar.

Pour la première fois, le sceau royal du roi biblique Ezéchias  a été trouvé lors d’une fouille archéologique. Le sceau d’argile estampillé, aussi connu sous le nom de bulle, a été découvert dans les fouilles de l’Ophel dirigées par le Dr Eilat Mazar, au pied du Mur sud du Mont du Temple à Jérusalem. La découverte a été annoncée dans un récent communiqué de presse de l’Institut d’archéologie de l’Université Hébraïque de Jérusalem, sous les auspices duquel les fouilles ont été menées.

La bulle, qui mesure un peu plus d’un centimètre de diamètre, porte une empreinte d’un sceau représentant le symbole d’un disque solaire à deux ailes flanqué d’un ankh et contenant une inscription en hébreu: “Appartenant à Ezéchias, (fils de) Achaz, roi de Juda.” La bulle a été découverte en même temps que  33 autres bulles estampillées au cours du  tamisage des déchets provenant d’une décharge publique située dans la colline de l’Ophel à côté d’un  bâtiment royal datant du 10e Siècle avant notre ère.

Dans l’ancien Proche-Orient,  des bulles d’argile ont été utilisées pour sécuriser les cordes nouées autour des documents. Les bulles ont été faites en pressant un sceau  sur une boule d’argile humide. La bulle estampillée servait aussi bien de signature que comme moyen de garantir l’authenticité des documents.

Photo: avec l’aimable permission du Dr Eilat Mazar; photo par Ouria Tadmor.

Robin Ngo • 03/12/2015

Traduction de l’anglais (Biblical Archaeology Society): Haïm Ouizemann

Avec toute mon amitié,

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:
[email protected]

Au plaisir de vous retrouver,

Haïm Ouizemann

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 530 autres abonnés

3 réponses

  1. Sceau royal trouvé dans les “poubelles du Temple”???
    J’ai vu le plan de Jérusalem et du mur d’enceinte. C’est très intéressant… à suivre

  2. Bien aimé professeur bonsoir ,j’espère que je ne te dérange pas, j’aimerai savoir à quand lle prochain webinare et je voudrais savoir si tu n’aurai pas par hasard un bon commentaire ou bien des notes sur bereshit , j’ viens de commencer une étude approfondie sur Bereshit. dans l’espoir de te lire bientôt je te souhaite une excellent fâte de Hanoukka.rolandPS: merci pour tout ce que tu fais pour l     gloire de Hachem

  3. Le Sceau Royal d’Ezéchias affiche des symboles religieux de l’allié politique: le disque solaire aux ailes et le ankh. Des ‘idoles’ donc. Ca me choque. Apparément ça ne posait pas de problème à l’époque? Et ça pour un roi si ‘dans le chemin de Dieu’ selon le TNKH? Je ne comprends pas. Je me demande s’il y a d’autres éléments Egyptiens incorporés dans la culture et la religion d’Israel. Le plan du Temple? Le coutume de garder l’image de Dieu – dans notre cas la Parole de Dieu- dans un coffre dans une chambre interdite et sacrée au fond du Temple? La coutûme de fêter le Nouvel An Egyptien en septembre quand le Nil se retire et une nouvelle année agricole commence? Et quoi de Moise qui, comme l’enfant Horus est caché par sa mère Isis dans les roseaux du Nil parce que le dieu Seth veut sa mort? Et quoi du nom Moshe qui en langue egyptienne n’est qu’un suffixe après un nom de dieu e.g. Ra-mose, Ptah-mose, Touth-mose, signifiant ‘fils de’ ? Et quoi de la bénédiction sacerdotale (Bamidbar 6:22-26) qui a son parallèle dans une prière au dieu-soleil de Ekhnaton? Je reste avec plein de questions…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelques mots sur moi

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans l’étude et l’enseignement de la Bible. Il n’y a pas de limite à ce que la Bible prodigue comme connaissance et inspiration pour la vie.
A propos…

Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 530 autres abonnés

Archives