L'hébreu biblique
Le blog de Haïm Ouizemann

Parashat Mishpatim, Méditation sur l’Alliance de Justice

וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּ

Cet article est dédié tout particulièrement aux otages, femmes, hommes et enfants capturés par le mouvement terroriste du Hamas et aux parents attendant le retour des leurs.

La parashat Mishpatim[1] est au cœur même du livre de l’Exode. L’on peut dire que le livre de Shemot (Exode) se divise en trois parties. La première, composée des cinq premières péricopes (Shemot- VaEra- Bo- Beshala’h- Yitro) se trouve reliée à la troisième partie, elle aussi composée de cinq péricopes (Terouma- Tetsaveh- Ki Tissa- VaYak’hel- Pekoudei) par la centralité de la parashat Mishpatim, la seconde partie, qui vient équilibrer l’ensemble du livre de l’Exode.

Pourquoi la parashat Mishpatim se trouve-t-elle au cœur du livre de l’Exode ?

La parashat Mishpatim, terme que l’on traduit par les “lois” ou “statuts” s’inscrit dans la continuité des Dix Paroles formant à elles seules la Constitution d’Israël dont le dessein est d’octroyer un cadre à la fois législatif et éthique au peuple d’Israël. Toutes les lois inscrites dans la péricope Mishpatim découlent donc des Dix Paroles fondatrices de l’union d’Israël, en ce sens que le peuple d’Israël les adopte sous la forme d’un contrat social, d’une Alliance de Justice responsabilisant les deux parties, l’Eternel et le peuple.

“רַבָּן שִׁמְעוֹן בֶּן גַּמְלִיאֵל אוֹמֵר: עַל שְׁלֹשָׁה דְבָרִים הָעוֹלָם קַיָּם: עַל הַדִּין, וְעַל הָאֱמֶת, וְעַל הַשָּׁלוֹם, שֶׁנֶּאֱמַר: ‘אֱמֶת וּמִשְׁפַּט שָׁלוֹם שִׁפְטוּ בְּשַׁעֲרֵיכֶם’.” (זכריה ח: טז). (פרקי אבות א: יח).

“Rabban Shimon ben Gamliel dit: Le monde subsiste par trois vertus: la justice, la vérité et la paix; car il est dit: ‘Jugez selon la vérité et le jugement de paix dans vos portes.'” (Zacharie 8: 16). (Pirkei Avot 1: 18).

Une lecture attentive de l’enseignement de Rabban Shimon ben Gamliel révèle que ce dernier trouve juste d’inverser les termes avancés par le prophète Zacharie. Selon le Sage d’Israël, ce n’est ni la vérité ni la justice qui conduisent à la paix mais le contraire, à savoir la justice et la vérité constituent le fondement de la paix.  Ce n’est pas la vérité des hommes qui met en évidence la justice mais la justice des hommes révèle toute la vérité, rien que la vérité vers le chemin de la paix sociale:

כ צֶדֶק צֶדֶק תִּרְדֹּף לְמַעַן תִּחְיֶה וְיָרַשְׁתָּ אֶת הָאָרֶץ אֲשֶׁר-יְהוָה אֱלֹהֶיךָ נֹתֵן לָךְ. (דברים טז: כ)20 C’est la justice, la justice assurément que tu poursuivras, si tu veux te maintenir en possession du pays que l’Éternel, ton Seigneur, te destine. (Deutéronome 16 : 20).

La justice ne vient jamais à l’Homme, c’est à l’Homme d’aller vers la justice! La Justice requiert de l’Humanité un effort de tous les instants, et lorsqu’elle l’aura atteinte, alors les hommes accèderont aux plus hauts sommets du Bien éclairant l’ensemble du genre humain d’une lumière réparatrice.

C’est la raison pour laquelle, selon toute vraisemblance, la parashat Mishpatim, telle une balance équilibrant les cinq premières péricopes et les cinq dernières, est au centre de gravité du livre de l’Exode. Le fondement de la Justice constitue la condition sine qua non de toute construction humaine!

La construction de la Tente du Rendez-Vous n’est rendue possible que par l’instauration du principe fondamental de Justice en Israël. Le tissu social, le développement de la vie économique et spirituelle ainsi que le pouvoir politique dépendent tous de la Justice. Ainsi toute forme de corruption constitue une menace sur l’avenir d’une nation et sur sa pérennité, comme le démontre l’Histoire des hommes.

Le grand commentateur Rashi explique que nommer des juges intègres est une condition essentielle à la pérennité d’Israël :

“לְמַעַן תִּחְיֶה וְיָרַשְׁתָּ. כְּדַאי הוּא מִנּוּי הַדַּיָּנִין הַכְּשֵׁרִים לְהַחֲיוֹת אֶת יִשְׂרָאֵל וּלְהוֹשִׁיבָן עַל אַדְמָתָן:” (רש”י על הפסוק דברים טז: כ)

“Afin que tu vives et que tu prennes possession La nomination de juges intègres suffit à garantir la vie d’Israël et la continuité de son maintien sur sa terre.” (Rashi sur le verset Deutéronome 16: 20).

L’établissement d’un monde reposant sur la Justice explique le choix de l’Eternel se portant sur Avraham comme le premier Patriarche d’Israël:

יט כִּי יְדַעְתִּיו לְמַעַן אֲשֶׁר יְצַוֶּה אֶת-בָּנָיו וְאֶת-בֵּיתוֹ אַחֲרָיו וְשָׁמְרוּ דֶּרֶךְ יְהוָה לַעֲשׂוֹת צְדָקָה וּמִשְׁפָּט לְמַעַן הָבִיא יְהוָה עַל-אַבְרָהָם אֵת אֲשֶׁר-דִּבֶּר עָלָיו. (בראשית יח: יט)19 Si je l’ai distingué, c’est pour qu’il prescrive à ses fils et à sa maison après lui d’observer la voie de l’Éternel, en pratiquant la vertu et la justice; afin que l’Éternel accomplisse sur Abraham ce qu’il a déclaré à son égard.” (Genèse 18: 19)

Ce dernier verset expliquant l’élection d’Avraham par l’Eternel s’inscrit dans le projet divin de faire d’Israël un modèle inspirant de puissance de Justice pour l’ensemble des nations à travers le monde:

יח וְאַבְרָהָם הָיוֹ יִהְיֶה לְגוֹי גָּדוֹל וְעָצוּם וְנִבְרְכוּ-בוֹ כֹּל גּוֹיֵי הָאָרֶץ. (בראשית יח: יח)18 Et Abraham ne doit-il pas devenir une nation grande et puissante et par toi seront bénies toutes les nations de la terre? (Genèse 18 : 18).

L’Eternel n’a pas appelé Avraham dans le but de fonder les bases d’une nouvelle religion mais plutôt d’instaurer les piliers d’une nouvelle éthique! Les termes de la justice sont doubles: צְדָקָה וּמִשְׁפָּט/ TseDaKah ouMiShPat (“charité de justice et droit”). L’essence de la Justice se fonde à la fois sur l’esprit d’indulgence dans le rendu du jugement (TseDaKah) (les juges doivent prendre en compte les circonstances qui ont conduit à la faute), ainsi que sur le fait que toute faute, tout crime doivent être condamnés et réprimés afin de préserver l’ordre social (MiShPat).

L’Alliance conclue avec les trois Patriarches Avraham, Its’hak et Ya’akov est une Alliance de Justice pour le bien de l’Humanité toute entière.

La guerre d’Israël à Gaza ne relève en rien de la vengeance mais de la justice. Les crimes barbares relevant du crime contre l’Humanité, de viols, de pillages, de destruction massive par le feu et d’assassinats collectifs sur des nourrissons, des enfants, des femmes et des hommes de tous âges, perpétrés par les membres terroristes du Hamas le 7 octobre 2023, peuvent-ils rester impunis sans aucune réponse adéquate du gouvernement israélien? Comment certaines nations et populations d’Europe dites “éclairées” peuvent-elles condamner la victime à la place du Hamas, du bourreau?

L’Etat d’Israël, victime de pogroms, se retrouve au banc des accusés devant la Cour Internationale de Justice à La Haye à la suite de la requête de l’Etat sud-africain accusant sans preuve aucune Israël de “génocide” et de “crimes contre l’Humanité” à Gaza. Il va sans dire qu’il ne s’agit que d’une parodie de Justice portant préjudice à la Justice elle-même. Il n’est un secret pour personne que plusieurs juges de la Cour Internationale de Justice ne respectent en rien le principe d’indépendance de la Justice, dans la mesure où ils auront des comptes à rendre à leurs pays respectifs (Chine, Russie, Maroc…).

Les avocats israéliens[2] dépêchés à la Haye afin de défendre l’Etat d’Israël n’ont eu de cesse, preuves à l’appui, de démontrer et de démonter l’accusation inique de l’Afrique du Sud en faisant entendre à la Cour internationale de Justice que toute condamnation d’Israël finirait par se retourner contre la Cour elle-même. Une jurisprudence allant dans le sens d’une accusation de génocide à l’encontre d’Israël, le seul Etat démocratique au Proche Orient, ouvrirait la porte à tout autre Etat en situation de guerre d’arguer de crimes contre l’Humanité, alors même que tous savent que la guerre n’épargne jamais les civils. Or, il s’avère évident que l’Etat d’Israël, n’ayant jamais eu d’intentions génocidaires, reconnaissant toutefois et en toute vérité avoir tué par mégarde des civils de Gaza utilisés à des fins cyniques comme boucliers humains par le mouvement terroriste du Hamas, a toujours et sans cesse considéré qu’il lui fallait, sur le plan moral, en vertu de l’exigence biblique de protéger les plus faibles, mettre tout en œuvre afin d’éviter au maximum des pertes chez les civils et ce, souvent au détriment même de la vie les soldats de Tsahal lors des combats.

Quels sont les Etats qui seraient capables de répondre à une aussi haute exigence éthique face à la barbarie du Hamas? A titre de comparaison, quelles furent les mesures prises contre les Etats-Unis, la France et l’Angleterre qui, lors des bombardements massifs sur les membres de l’Etat islamique à Mossoul en Irak et à Rakka en Syrie en 2017, ne se sont en rien inquiétés des populations civiles décimées par milliers?

Les lois sociales mentionnées dans la parashat Mishpatim ont pour but impératif de toujours viser à protéger le démuni et le plus faible.

כא כָּל-אַלְמָנָה וְיָתוֹם לֹא תְעַנּוּן. כב אִם-עַנֵּה תְעַנֶּה אֹתוֹ–כִּי אִם-צָעֹק יִצְעַק אֵלַי שָׁמֹעַ אֶשְׁמַע צַעֲקָתוֹ. כג וְחָרָה אַפִּי וְהָרַגְתִּי אֶתְכֶם בֶּחָרֶב וְהָיוּ נְשֵׁיכֶם אַלְמָנוֹת וּבְנֵיכֶם יְתֹמִים. (שמות כב: כא-כג)21 Vous ne ferez point souffrir ni la veuve ni l’orphelin. 22 Si tu les faisais vraiment souffrir, sache que, quand ils crieront avec force vers moi, j’entendrai assurément leur cri. 23 et mon courroux s’enflammera et je vous ferai périr par le glaive et alors vos femmes aussi deviendront veuves et vos enfants orphelins. (Exode 22: 21-23).

Qui parmi les Nations pleure véritablement les nombreux orphelins en Israël, les jeunes veuves dont les maris ne reviendront plus jamais, les familles entières prises en otage ?

N’oublions jamais que la Justice est universelle, que les frontières de culture, de mentalité et de langue s’effacent devant toute forme d’iniquité. Moïse, le Prophète des prophètes, n’a-t-il point défendu les filles du prêtre païen Yitro sans même prêter attention à leur origine, agissant au même titre que pour son frère hébreu frappé par l’Egyptien?

Rashi explique :

“כָּל אַלְמָנָה וְיָתוֹם לֹא תְעַנּוּן. הוּא הַדִּין לְכָל אָדָם…” (רש”י על הפסוק שמות כב: כב)

“Toute veuve et orphelin vous n’affligerez pas Il en va de même pour tout être humain…” (Rashi sur le verset Exode 22: 22).

David, conscient que la grandeur et la réputation d’une nation réside dans sa Justice pour toutes et pour tous (II Chroniques 9 : 8), suivant en cela la voie divine (Psaume 119 : 142), fait référence au pouvoir du roi fidèle au principe fondamental de Justice:

ד  וְעֹז מֶלֶךְ מִשְׁפָּט אָהֵב
אַתָּה כּוֹנַנְתָּ מֵישָׁרִים מִשְׁפָּט וּצְדָקָה בְּיַעֲקֹב אַתָּה עָשִׂיתָ. (תהלים צט:ד)
4 Et la force du roi, c’est l’amour de la justice. C’est toi qui as fondé solidement l’équité, exercé le droit et la justice dans Jacob. (Psaume 99 : 4).

Le roi Salomon suivra le modèle de son père, le roi David :

א  לִשְׁלֹמֹה אֱלֹהִים מִשְׁפָּטֶיךָ לְמֶלֶךְ תֵּן וְצִדְקָתְךָ לְבֶן-מֶלֶךְ. (תהלים עח: א)1 De Salomon. O Seigneur, inspire au Roi tes sentences équitables, ta justice au fils du Roi. (Psaume 78 : 1).

En 1815, Napoléon dira, sur l’ile de Sainte-Hélène:

“Ma vraie gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles; Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires. Ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon code civil!”

ה  אֹהֵב צְדָקָה וּמִשְׁפָּט חֶסֶד יְהוָה מָלְאָה הָאָרֶץ. (תהלים לג: ה)5 Il [l’Eternel] aime l’indulgence de la Justice et le droit [fondés] sur l’amour; la terre est remplie de la bonté de l’Eternel. (Psaume 33 : 5).

[1]Parashat Mishpatim: Exode 21: 1-24: 18.

[2] Le juge Aaron Barak est ajouté aux juges de la Cour Suprême de La Haye, pour représenter Israël. Le professeur Malcolm Shaw est l’avocat principal. Guil-Ad Noam, vice-conseiller juridique du gouvernement israélien pour les affaires internationales et une équipe du ministère des Affaires Etrangères représentent également Israël. Tal Becker, est un avocat se présentant de manière volontaire pour aider à la plaidoirie. Israélien d’origine australienne, il est spécialiste du droit international.

Shabbat shalom!

Haïm Ouizemann

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 804 autres abonnés

Quelques mots sur moi

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans l’étude et l’enseignement de la Bible. Il n’y a pas de limite à ce que la Bible prodigue comme connaissance et inspiration pour la vie.
A propos…

Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 804 autres abonnés

Archives