L'hébreu biblique
Le blog de Haïm Ouizemann

Parashat Shabbat Hol HaMoed Soukkot, le Rendez-Vous des Nations

וַיִּקְחוּ בְנֵי-אַהֲרֹן נָדָב וַאֲבִיהוּא אִישׁ מַחְתָּתוֹ וַיִּ

 

Le Kotel HaMaaravi, (Photo: © Haïm Ouizemann )
Le Kotel HaMaaravi, (Photo: © Haïm Ouizemann )

ש

ש«שָׁלֹשׁ פְּעָמִים בַּשָּׁנָה יֵרָאֶה כָּל-זְכוּרְךָ אֶת-פְּנֵי הָאָדֹן יְהוָה, אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל» (שמות לד, כג).ש

«Trois fois l’an, tous tes mâles paraîtront en présence du Souverain, de l’Éternel, Dieu d’Israël». (Exode 34: 23)[1]

Ces trois temps de sainteté rythmant le calendrier hébraïque font référence aux trois fêtes de pèlerinage: Pessah, Shavouot et Soukkot:

ש«שָׁלוֹשׁ פְּעָמִים בַּשָּׁנָה יֵרָאֶה כָל-זְכוּרְךָ אֶת-פְּנֵי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ בַּמָּקוֹם אֲשֶׁר יִבְחָר בְּחַג הַמַּצּוֹת וּבְחַג הַשָּׁבֻעוֹת וּבְחַג הַסֻּכּוֹת וְלֹא יֵרָאֶה אֶת-פְּנֵי יְהוָה, רֵיקָם» (דברים טז, טז).ש

«Trois fois l’an, tous tes mâles paraîtront en présence du Seigneur, ton Dieu, dans l’endroit qu’il aura élu: à la fête des azymes, à celle des semaines et à celle des tentes. Et que l’on ne paraisse pas les mains vides en présence du Seigneur». (Deut. 16: 16).

L’inauguration de l’Arche d’Alliance à Jérusalem par le roi Shlomo (Salomon) marque l’un des temps les plus forts du Livre des rois. A cette occasion, les fils d’Israël respectent cette injonction de monter au Temple:

ש«וַיִּקָּהֲלוּ אֶל הַמֶּלֶךְ שְׁלֹמֹה כָּל-אִישׁ יִשְׂרָאֵל  בְּיֶרַח הָאֵתָנִים בֶּחָג הוּא הַחֹדֶשׁ הַשְּׁבִיעִי» (מלכים א, ח, ב).ש

«Tous les citoyens d’Israël se réunirent auprès du roi Salomon dans le mois des Ethanim, c’est-à-dire le septième mois, pendant la Fête» (I Rois 8: 2)

Le temps de Souccoth, appelé «La Fête» («HeHag» הֶחָג), constitue-t-il un Rendez-Vous (Moëd) d’ordre purement national, destiné à être exclusivement respecté par la Nation d’Israël?

ש«וְגַם אֶל-הַנָּכְרִי אֲשֶׁר לֹא-מֵעַמְּךָ יִשְׂרָאֵל הוּא וּבָא מֵאֶרֶץ רְחוֹקָה לְמַעַן שְׁמֶךָ. כִּי יִשְׁמְעוּן אֶת-שִׁמְךָ הַגָּדוֹל וְאֶת-יָדְךָ הַחֲזָקָה וּזְרֹעֲךָ הַנְּטוּיָה וּבָא וְהִתְפַּלֵּל אֶל-הַבַּיִת הַזֶּה.  אַתָּה תִּשְׁמַע הַשָּׁמַיִם מְכוֹן שִׁבְתֶּךָ וְעָשִׂיתָ כְּכֹל אֲשֶׁר יִקְרָא אֵלֶיךָ הַנָּכְרִי לְמַעַן יֵדְעוּן כָּל-עַמֵּי הָאָרֶץ אֶת-שְׁמֶךָ לְיִרְאָה אֹתְךָ כְּעַמְּךָ יִשְׂרָאֵל וְלָדַעַת כִּי-שִׁמְךָ נִקְרָא עַל-הַבַּיִת הַזֶּה אֲשֶׁר בָּנִיתִי» (מלכים א ח, מא-מג).ש

«Je [Salomon] t’implore aussi pour l’étranger qui ne fait pas partie de ton peuple Israël et qui viendrait de loin pour honorer ton nom.  Car ils entendront parler de ton grand nom, de ta main puissante et de ton bras étendu, et ils viendront prier dans cette maison; toi, tu l’entendras du ciel, ton auguste résidence, et tu exauceras les vœux que t’adressera l’étranger, afin que tous les peuples de la terre connaissent ton nom, qu’ils te révèrent comme ton peuple Israël, et qu’ils sachent qu’elle est sous l’invocation da ton nom, cette maison que j’ai bâtie» (I Rois 8: 41-43)

Le roi Shlomo (Salomon) ne limite point sa prière à Israël mais l’étend à toutes les Nations du monde car la soukka (tente) symbolise l’unité non seulement d’Israël mais aussi d’Israël avec les Nations.

Israël, symbolisé par le Temple, ne peut être reconstruit que s’il tient compte des Nations disposées à reconnaître l’Eternel qui s’est révélé au Patriarche Jacob:

ש«וְהָיָה כָּל-הַנּוֹתָר מִכָּל-הַגּוֹיִם הַבָּאִים עַל-יְרוּשָׁלִָם וְעָלוּ מִדֵּי שָׁנָה בְשָׁנָה לְהִשְׁתַּחֲו‍ֹת לְמֶלֶךְ יְהוָה צְבָאוֹת, וְלָחֹג אֶת-חַג הַסֻּכּוֹת» (זכריה. יד, טו).ש

«Et quiconque aura survécu, parmi tous les peuples qui seront venus contre Jérusalem, devra s’y rendre chaque année pour se prosterner devant le Roi, l’Eternel-Tsevaot, et pour célébrer la fête des Tentes». (Zacharie 14: 16)

ש«הַרְחִיבִי מְקוֹם אָהֳלֵךְ וִירִיעוֹת מִשְׁכְּנוֹתַיִךְ יַטּוּ אַל-תַּחְשֹׂכִי הַאֲרִיכִי מֵיתָרַיִךְ וִיתֵדֹתַיִךְ חַזֵּקִי» (ישעיה נד, ב).ש

«Elargis l’emplacement de ta tente, qu’on déploie les tentures de ta demeure, n’y épargne rien! Allonge tes cordes, fixe solidement tes pieux!» (Isaïe 54: 2)

La soukka ne constitue plus un lieu restreint refermé sur lui-même mais Erets Israël qui, comparée à une «femme stérile, עֲקָרָה» (Isaïe 54: 1), est abondamment fécondée par le retour historique d’une multitude d’enfants, ses fils et filles exilés parmi les Nations.

C’est à l’occasion de Souccoth que les Hébreux sacrifiaient soixante-dix taureaux, en expiation aux fautes de l’ensemble des Nations (Nb 29, 12-38).

ש«בַּיּוֹם הַהוּא אָקִים אֶת-סֻכַּת דָּוִיד הַנֹּפֶלֶת וְגָדַרְתִּי אֶת-פִּרְצֵיהֶן וַהֲרִסֹתָיו אָקִים וּבְנִיתִיהָ כִּימֵי עוֹלָם» (עמוס ט, יא).ש

«En ce jour, je relèverai la tente caduque de David, j’en réparerai les brèches, j’en restaurerai les ruines, je la rebâtirai [solide] comme au temps jadis» (Amos 9: 11)

Cette tente symbolise la terre d’Israël, qui, à l’exemple de la tente du Patriarche Avraham (Gen. 18: 2), s’ouvre à toutes les Familles de la terre.

En effet, l’Eternel offre aux Nations qui fêtent Souccoth à Jérusalem la même récompense promise à Israël (I Rois 8: 36; cf, Deut. 11, 14) qu’aux Nations (Zacharie 14: 17, par la négative): la pluie!

Point de rédemption universelle des Nations sans la rédemption nationale d’Israël!

 

[1] Parashat Shabbat Hol HaMoed Soukkot, Exode 33: 12- 34:26

 

Si l’étude du TaNaKh vous fait rêver, n’hésitez pas à me joindre:

[email protected]

Au plaisir de vous retrouver,

Shabbat shalom!

,Hag Sameah

Avec toutes mes amitiés,

Haïm Ouizemann

Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 560 autres abonnés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelques mots sur moi

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans l’étude et l’enseignement de la Bible. Il n’y a pas de limite à ce que la Bible prodigue comme connaissance et inspiration pour la vie.
A propos…

Souscription au Blog par Email

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.
Rejoignez les 560 autres abonnés

Archives